La rentrée scolaire : Le lâcher-prise pour une rentrée sans stress, Lisez...
Partager à un(e) ami(e)

La rentrée scolaire: comment la vivre sans stress

Pour beaucoup de parents, la rentrée scolaire reste un moment de tensions et d’inquiétudes. Si c’est le cas pour vous, lisez cet article où je vous fait 5 propositions concrètes pour une rentrée scolaire sans stress. Cette nouvelle rentrée étant particulière pour nous tous, il me tient à cœur de vous faire quelques piqûres de rappel pour rester sereine et stable.

La rentrée scolaire : une maman avec son fils devant l’école

1 – Vivre la rentrée scolaire avec confiance

Pour faire face à la rentrée scolaire, la confiance et donc le lâcher-prise est essentiel. C’est grâce à cet état qu’on parvient à accepter aisément ce que nous ne pouvons changer. En effet, vouloir tout prévoir, tout anticiper (surtout le pire), vouloir tout contrôler, ne pas accepter les imprévus et organiser sa journée à la minute près : voilà le quotidien de bon nombre d’entre nous.

Il est important de réaliser que, même si ce comportement est normal, (parce que l’humain cherche depuis toujours à contrôler l’avenir),  c’est aussi un comportement destructeur, puisqu’il vous donne un sentiment permanent de tension et de lutte contre ce qui ne peut être changé.

 Le secret de la sérénité ? La CONFIANCE.

Bien sûr qu’il est important de prévoir. Mais ensuite, il est tout aussi important de se laisser porter par l’imprévisible. Nous  ne savons pas de quoi demain est fait, et nous ne le saurons jamais. Alors, autant lâcher-prise , faire confiance et laisser être. C’est ce que les peuples premiers appellent LA SOUPLESSE ULTIME.

 Quand la météo annonce une journée ensoleillée, la pluie peut s’inviter et chambouler nos projets.

De même, quand on a été invité à une fête; un enfant peut tomber malade à la dernière minute et faire annuler l’invitation.

Les imprévus aiment s’inviter dans notre quotidien, et ils font donc aussi faire partie du voyage. En tant que maman, nous vivons régulièrement ce type d’expérience, apprenons à développer cette si belle qualité féminine, que les peuples premiers considéraient comme la qualité essentielle d’une femme habitant son féminin sacré : la Souplesse Ultime.

 Acceptons l’imprévisible et invitons le lâcher prise.

La rentrée scolaire : Le lâcher prise pour une rentrée sans stress France Belgique, ...

2- Ecouter ses peurs

La meilleure façon de faire partir vos peurs, c’est de plonger dedans. De les visualiser, jusqu’au bout, sans chercher à les fuir. Posez-vous la question suivante :

« Que pourrait-il se passer de pire pendant la rentrée scolaire ? »

Déroulez toute votre imagination avec votre pensée. Identifiez vos peurs, observez-les, écrivez-les et affrontez-les. Vous aurez sûrement des réticences, et c’est tout à fait normal. En affrontant vos peurs, vous ressentez toutes les émotions désagréables qui y sont associées. Mais c’est une étape nécessaire pour pouvoir les contrer.

Posez-vous les bonnes questions : que pouvez-vous faire pour éviter la situation à laquelle vous pensez ? Quelle est votre zone de pouvoir et votre zone d’action ? Sur quoi pouvez-vous garder le contrôle ? Quelles sont les solutions pour éviter une situation désagréable ?

La voie du succès ne consiste pas à ruminer les manques ou les problèmes. Au contraire, votre état d’esprit doit se tourner vers les solutions. Restez proactive.

Au début, il est assez compliqué de se tenir à ces quelques règles. Notre esprit nous joue parfois des tours, et les peurs peuvent prendre le dessus. Si vous avez besoin de quelqu’un pour vous accompagner sur le chemin de la sérénité, n’hésitez pas à me contacter pour que l’on avance ensemble

3 – Accueillir son anxiété 

Le cerveau n’aime pas les imprévus. Alors, pour mieux vivre et accepter l’inconnu, vous devez préparer votre cerveau à l’avance.

Faites le choix de mieux accueillir vos états émotionnels, acceptez-les et évitez ainsi les angoisses liées au futur. Pour cela, j’aime utiliser des huiles essentielles ou me calibrer sur une énergie avec par exemple des mantras.

Juste ici et maintenant, tout va bien. (je respire)

Mes pieds bien ancrés dans la terre, je respire et je suis en sécurité.

Juste pour aujourd’hui, à cet instant, ma vie est source de sérénité.

Concentrez-vous sur ces pensées, et respirez profondément et calmement. La respiration consciente, la cohérence cardiaque et le fait de revenir à son corps et ses sensations, sont des outils qui vous permettent de mieux vivre au quotidien. Dès que les pensées de peur reviennent, utilisez-les. Vous basculerez rapidement dans un état de sérénité.

 

4 – Relativiser le stress provoqué par la rentrée scolaire

Maintenant que vous avez accueilli toutes ces émotions désagréables qui peuvent vous traverser pendant cette période délicate de rentrée scolaire, il est temps de relativiser.

Avant de relativiser, prenez le temps de bien mettre en place ce qu’il faut pour libérer votre stress de votre charge mentale.

C’est ensuite le moment de déployer la panoplie d’outils qui existent pour relativiser.

Cela s’est passé en écoutant et en osant affronter vos peurs, vos ruminations, votre inquiétude voire votre anxiété.

Je vous invite à utiliser la respiration.

Car oui, les exercices de respiration aide à vous relaxer, parce qu’ils procurent à votre corps une sensation proche de celle d’un corps déjà détendu.

Les exercices de respiration – ou simplement le fait de faire quelques respirations profondes – peut aider à réduire la tension et soulager le stress, grâce à un supplément d’oxygène. En effet, alors qu’une respiration rapide – une marque de stress – stimule le système nerveux orthosympathique, respirer profondément provoque l’effet inverse : cela stimule la réaction du système nerveux parasympathique, qui nous aide à nous apaiser. Pour en savoir plus, lisez cet article sur la respiration. 

 

5- Partager les outils avec les enfants

Parce que vos enfants vivent, eux aussi, avec des peurs, partagez avec eux les outils de relaxation que vous utilisez pour vous-même.

Tout comme vous, ils ressentent de l’anxiété face à toutes ces mesures et restrictions.

Ils ont besoin d’être entendus et compris.

Ils ont besoin de prendre du recul et d’accepter les situations désagréables.

Donnez à vos enfants les clés pour rester sereins, peu importe ce qu’il se passe à l’extérieur : respirations, gratitude, activités de relaxation, huiles essentielles, et surtout connexion avec la famille.

Apprenez à vos enfants que ce qu’il se passe à l’extérieur n’a que peu d’importance, tant que vous restez unis et que vous instaurez le dialogue au sein de votre cocon familial. Alors n’oubliez pas de mettre des mots sur les maux, avec vos enfants.  Un pas à la fois, on se prend la main et on avance. Ensemble.

Voici une proposition de lecture pour toute la famille :

 

Qu’en pensez-vous? Je serai ravie de vous lire en commentaires.

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le dans Pinterest.

Rejoignez ma communauté de mamans sur Facebook.

 


Partager à un(e) ami(e)
error: Content is protected !!