Depuis quelques jours, c’est officiel, la consigne est de rester chez soi afin de limiter la propagation du covid-19. Rester H24 à la maison avec les enfants ? Que faire avec eux ? Comment les occuper? comment faire pour ne pas craquer ? Comment réussir à prendre soin de soi malgré le confinement ?

Autant de questions qui tournent dans la tête de milliers de mamans dans le monde.

Elles appréhendent ces longues journées à passer en famille. Comment bien vivre le confinement avec ses enfants? Comment réussir à prendre soin de soi malgré tout? Comment ne pas s’épuiser, ne pas craquer?

Dans cet article, je partage des pistes pour prendre soin de vous et traverser sereinement ce temps compliqué. Mais surtout, ne restez pas seule. J’offre des séances aux mamans en situation difficile.

La parole libère, l’amour guérit.

 

 

 Se créer un espace de ressourcement

 La clé fondamentale pour rester zen et sereine dans son quotidien de maman  épuisée est bien de se créer (et de maintenir!) des temps de ressourcements. En effet, le besoin de temps seule, le besoin de temps pour soi, le besoin de liberté, est un des besoins qu’on a du mal à respecter en tant que parent. Alors quand en plus, il nous faut vivre en confinement avec nos enfants et notre conjoint, ces besoins de temps pour soi, propices à l’introspection, deviennent d’autant plus indispensable.

Pour être et rester une maman bienveillante, créez-vous un espace de ressourcement personnel. C’est la plus belle façon de se donner de l’amour , de se choisir, de prendre soin de soi, afin de mieux prendre des autres.

Comme expliqué dans cet article, pour garder son niveau d’énergie au top, il est important de garder un équilibre entre les temps d’activité et de ressourcements.

N’hésitez pas, en cours de journée, à cultiver des moments de qualité en famille. Mais offrez à vous-même (et à chaque membre de votre famille), un petit moment magique: un espace de ressourcement où vous pouvez prendre le temps de vous écouter, de revenir à l’intérieur, d’allumer votre caméra interne pour voir ce qui se passe en vous, et pouvoir vous le donner.

Que faire pendant cet espace de ressourcement ?

Pendant son moment magique, l’intérêt est de se reconnecter à soi, à ses besoins, à ses émotions , en s’ancrant dans l’ici et maintenant.

Vous pouvez commencer par vous demander : « De quoi ai-je besoin maintenant ? »

Accordez-vous un temps de silence après vous être posé cette question et écoutez la réponse émerger…

Reconnectez-vous à ce qui vous nourrit : quelles activités vous rechargent ? C’est le moment de sortir votre liste : une marche dehors ?

Un bain de soleil ? Méditer ? Danser ? Peindre ? Ecrire ? Ou peut-être avez-vous besoin de repos, de douceur, de calme, d’être seule, de rêver, de ralentir, de silence…. ?

De quoi avez-vous besoin ?

Une des mamans que j’accompagne a découvert un besoin qui lui est essentiel : le besoin de beauté. On peut se l’accorder en créant un espace sacré, un endroit particulier avec ses objets préférés par exemple.

D’autres ont besoin de se reconnecter à leur créativité.

C’est important pour les femmes de revenir dans l’ÊTRE plutôt que dans le FAIRE, de choisir des activités qui nourrissent l’âme plutôt que des activités « utiles ».

Ce qui est important, lors de ce moment de ressourcement, est de faire une activité UNIQUE. Non, on ne  se repose pas en lisant ses mails ou en se connectant à Facebook.

Adopter un état d’esprit constructif

Me reposer avec eux tous à la maison? Ce serait merveilleux, mais est-ce possible? Ils ne vont pas me laisser faire!

Un rituel de femme sacrée avec bain moussant aux huiles essentielles? Ce serait génial,mais “ne rêvons pas”!

Un temps calme pour moi? “J’aimerais bien mais c’est impossible avec eux

« Jouer avec mon enfant ? C’est sûr ça serait bien pour nous mais la vaisselle, le linge, …, ça n’attend pas!

Êtes-vous en proie à de telles pensées?

Observez-vous, écoutez-vous penser, parler. Changez, transformez toutes les pensées qui ne vous servent pas. Choisissez de développer un état d’esprit constructif et soutenant.

Au lieu de vous laisser envahir à l’avance par le découragement, choisissez des pensées constructives comme : “cherchons ensemble un moyen de concilier les besoins des uns et des autres”.

Il est important, de  cultiver un état d’esprit positif et serein, et ça commence par se soustraire aux sources de stress inutiles. Et garder à l’esprit que c’est vous qui choisissez les fleurs qui poussent dans votre jardin intérieur. Vous pouvez à tout moment enlever les mauvaises herbes indésirables et arroser les fleurs qui vous ravissent.

Mais comment faire me dites-vous? C’est simple:

Organisez-vous! 

problèmes-maman-dépassée

Le meilleur moyen de gagner du temps et de l’énergie est d’anticiper en s’organisant. Planifiez toutes vos activités de la journée. Pourquoi ne pas tenir un conseil de famille pour discuter de la nouvelle organisation de votre vie de confinés ensemble?

Ce qui a fait une énorme différence dans ma vie a été de passer au ménage minimaliste.

Les repas? Planifiez. C’est le moment de découvrir le batch cooking. La cuisine à l’avance, anti gaspillage.

Ensuite examinez les sources inutiles de stress et allégez-les.

Libérez-vous des mauvaises nouvelles, de l’inquiétude et de l’anxiété quant à la situation actuelle. Pratiquez des exercices de respiration, de méditation pour vous aider à vous ancrer au “ici et maintenant”.

Planifiez vos journées en commençant par noter vos moments de pause. Prévoyez votre moment à vous selon votre famille . Parlez en à vos enfants (oui, même le bébé de 3 mois peut entendre que maman sera en pause à telle heure). Planifiez les temps d’études, de jeux, de sortie, de cuisine. 

Et surtout: faites participer tout le monde! Oui, même un enfant de 3 ans peut trier des chaussettes.

Profitez de chaque occasion pour transmettre. Ainsi, vous remplissez le réservoir d’amour de votre enfant sans avoir besoin de faire un effort particulier.

Pensez à alterner les activités selon les heures de la journée, les repas et l’énergie présente. Et surtout favorisez les temps de repos, les temps calmes après chaque activité. Ces moments sont propices au développement de la créativité, et permettent de bien intégrer ce qui a été fait précédemment.

Nul besoin de désirer vous substituer aux enseignants et de viser la perfection. Faites de votre mieux et ne vous mettez pas de pression inutile.

A la question: comment vivre sereinement ce confinement en famille, sans s’épuiser, sans craquer ? 

La réponse est: tout simplement en adoptant un style de vie plus cool, plus slow life. Ayant vécu dans des villages en Afrique, avec une très grande promximité, à plusieurs reprises, j’ai compris que pour vivre ensemble sereinement, il est indispensable que chacun soit connecté à ses besoins et puisse les communiquer aux autres avec justesse.

Pour moi, LA clé pour ne pas se perdre quand on a les enfants à la maison est vraiment de se créer un moment magique à soi au cœur de ses journées, puis d’organiser sa vie et son état d’esprit en fonction de ce moment à soi.

L’essentiel est de ralentir. Profitons de cette pandémie pour se reconnecter à soi, à son essentiel. 

 

 

error: Content is protected !!
ut ut commodo venenatis, libero velit, nunc elit. venenatis